Les Bâtards de Borgia

Les Bâtards de Borgia

1878
412 pages (temps de lecture estimé : 6h50min)

"Albert Blanquet (1826-1875), descendant d’une famille noble lozérienne, s’engage du côté républicain. Le chant patriotique La Citoyenne puis le pamphlet Dieu ne le veut pas (1849), réponse au vicomte d’Arlincourt, lui valent la notoriété. Polygraphe, il fonde des journaux, rédige des pièces de théâtre, puis se consacre au roman historique sous l’influence d’Alexandre Dumas. En 1862, il devient attaché rédacteur au cabinet de Napoléon III. Pendant la Commune, ses Lettres d’un insurgé malgré lui sont très remarquées. Ses chroniques publiées sous le pseudonyme de Chrysale dans La Liberté constituent un modèle pour des générations de chroniqueurs. Le roman Les Bâtards de Borgia est consacré selon une publicité dans l’édition de 1878 quelque peu fantaisiste à « César Borgia, l’impudique, l’incestueux, le meurtrier, le sacrilège, devenu le pape Paul III »."

A. Degorce-Cadot (Paris)
1878
© BnF collection ebooks 2017
La Comtesse de Charny
La Comtesse de Charny Alexandre Dumas Littérature et classiques
Les Bâtards de Borgia Les Bâtards de Borgia
Albert Blanquet
Littérature et classiques
Ajouter à une de mes bibliothèques
  • Créer une bibliothèque
  • Retirer de mes envies Ajouter à mes envies
Expand
00:00
0
Ajouter à une de mes playlists
  • Créer une playlist
  • Ajouter à la file d'attente
  • Retirer de mes envies Ajouter à mes envies
00:00
00:00
En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.