Association fraternelle des démocrates socialistes des deux sexes pour l'affranchissement politique et social des femmes

Association fraternelle des démocrates socialistes des deux sexes pour l'affranchissement politique et social des femmes

1849
6 pages (temps de lecture estimé : 10min)

"Jeanne Deroin (1805-1894), ouvrière lingère autodidacte, devient institutrice. Elle épouse un saint-simonien dont elle refuse de prendre le nom, car elle revendique l’égalité des hommes et des femmes au nom des valeurs chrétiennes. Elle collabore à des brochures et journaux d’inspiration féministes : « Lorsque tous les peuples s’agitent au nom de Liberté, et que le prolétaire réclame son affranchissement, nous, femmes, resterons-nous passives devant ce grand mouvement d’émancipation sociale qui s’opère sous nos yeux ? » (« Appel aux femmes », La Femme libre, août 1832). Elle fait scandale en se présentant en 1849 aux élections législatives et en dénonçant un « suffrage universel masculin ». Arrêtée pour avoir animé des réunions associationnistes, elle défend haut et fort lors du procès en 1850 ses opinions socialistes et féministes. Exilée après le coup d’État de 1851, elle se réfugie en Angleterre."

Imprimerie de A. Lacour et compagnie (Paris)
1849
© BnF collection ebooks 2017
Ajouter à une de mes bibliothèques
  • Créer une bibliothèque
  • Retirer de mes envies Ajouter à mes envies
Expand
00:00
0
Ajouter à une de mes playlists
  • Créer une playlist
  • Ajouter à la file d'attente
  • Retirer de mes envies Ajouter à mes envies
00:00
00:00
En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.